La taxe rose désigne la différence de prix entre les produits et services étiquetés pour femme et ceux étiquetés pour homme, au détriment des consommatrices. Regard sur une réalité à changer!

Plus cher d’être une femme?

En 2012, une enquête du magazine Forbes permettait de conclure qu'être une femme aux États-Unis coûte en moyenne 1400 dollars de plus par an par rapport à un homme, à cause de la politique de prix basée sur le marketing genré!

Payante la beauté!

L’exemple le plus flagrant se trouve dans les salons de coiffure, où une femme peut payer le double du prix payé par un homme, peu importe le service. On observe la même tendance pour les prix des jeans, des déodorants, des rasoirs jetables, du nettoyage de vêtements et des cosmétiques, où chaque produit désigné pour femme est plus cher que l’équivalent masculin.

Parce que vous le valez bien…

Pour expliquer cette taxe, certains experts en marketing avancent que le but est de donner aux femmes le sentiment d’être une clientèle à part. Les entreprises estimeraient que la femme est donc prête à payer plus pour jouir de cette particularité. De plus, les campagnes de publicités et les emballages ciblées pour les femmes seraient plus élaborés et donc plus cher à produire...

Non à la discrimination

Peu importe la raison de cette disparité, il s’agit d’une discrimination pure et simple. Pourquoi, en effet, payer plus pour la même chose?

Dès 1996, la Californie a aboli cette taxe rose, appelée plus explicitement woman tax à l’époque. La ville de New York a récemment interdit l’affichage de prix différent basé sur le sexe sous peine d’amende. Le Canada a fait un pas dans l’élimination de cette injustice en abolissant en 2014 les taxes sur les produits d’hygiène féminine. Mais beaucoup de chemin reste encore à faire.

Changer ses habitudes de consommation

Vous désirez éviter de payer plus sans raison? Il s’agit de faire des choix réfléchis. Par exemple, si le rasoir bleu est moins cher que le rose tout en ayant les mêmes qualités, achetez le bleu. Oubliez les mythes! Vos poils ne repousseront pas plus vite. Même chose pour la crème à raser. Les ingrédients sont pratiquement les mêmes.

Pour ce qui est des déodorants et des gels douche, peu importe la fragrance, gardez en tête que le résultat sera le même au final: vous serez propre et vous sentirez bon. Donc, si l’équivalent masculin est moins cher tout en ayant une odeur qui vous plait, n’hésitez pas!

Le dire autour de soi

Néanmoins, la première chose à faire est d’en parler autour de vous. Plus il y aura de femmes au courant, moins il y aura de femmes enclines à payer cette taxe et plus les commerçants et fabricants devront se rendre à l’évidence: s’ils ne changent pas de cap, cette taxe rose les mettra dans le rouge!