Le palais de justice de Trois-Rivières / Photo: Cogeco nouvelles

Gaston Richard devra attendre jusqu'au 27 avril avant de connaître sa sentence dans une affaire d'agression sexuelle.

L'enseignant de l'école Jean-Nicolet a plaidé coupable à une accusation d'agression sexuelle, le 4 avril dernier.

Il s'est livré à des attouchements sexuels sur une femme, en mai 2015. La victime, qui est d'âge adulte, n'a aucun lien avec l'école où travaille monsieur Richard.

Gaston Richard a demandé une absolution inconditionnelle, ce qui lui éviterait d'avoir un dossier criminel. La Couronne suggère plutôt une période de probation, avec un dossier judiciaire.