Normand Tamaro / Image: Youtube

Le documentariste Stéphan Parent a le droit de conserver les images qu'il a tournées pour le documentaire sur la disparition de Cédrika Provencher, mais il ne pourra pas nécessairement faire ce qu'il veut avec.

C'est l'avis d'un avocat spécialisé en droit d'auteur, maître Normand Tamaro.

Maître Tamaro était invité de l'émission "Que la Mauricie se lève", ce matin, au 106,9 Mauricie.

Il s'est prononcé sur le concept de l'entente verbale survenue entre Stéphan Parent et le père de Cédrika, Martin Provencher. Selon maître Tamaro, il est plus facile de valider une entente verbale devant la Cour s'il y a témoin.