L'ancienne usine de filtration de la CIP est devenue le musée Boréalis

Il y a 25 ans aujourd'hui, la Mauricie subissait un coup dur économique dont on ressent encore les effets aujourd'hui.

Le 9 janvier 1992, Produits forestiers Canadien Pacifique annonçait la fermeture de son usine de Trois-Rivières. L'ancienne usine CIP employait plus de 1000 travailleurs.

Selon le professeur en économie de l'UQTR, Frédéric Laurin, c'était le premier signe que la région devait diversifier son économie, qui était principalement basée, à l'époque, sur les pâtes et papiers.

Monsieur Laurin a confié au Nouvelliste que les PME ont commencé à prendre le relais.

Le site de l'ancienne CIP a fait place à Trois-Rivières-sur-Saint-Laurent et à l'Amphithéâtre Cogeco.