Reportage de Marie-France Martel
Chargement du lecteur ...

A Sherbrooke, un père qui a posé des gestes à caractère sexuel sur trois de ses enfants prendra le chemin du pénitencier pour 3 ans en février.

Les avocats au dossier ont fait une suggestion commune mardi au tribunal.

L'homme de 54 ans avait plaidé coupable à des accusations de contacts et d'incitation à des contacts sexuels survenus entre 1996 et 2005 à Stanstead.

Ses victimes, deux filles et un garçon, étaient âgés entre 3 ans et 12 ans lors des événements.

L'une d'elle aujourd'hui âgée de 19 ans a raconté les impacts des gestes posés par son père, elle dit avoir eu besoin de suivi psychologique pendant plusieurs années, elle a vécu du stress et a aujourd'hui de la difficulté à faire confiance aux hommes. La juge Claire Desgens a salué le courage des trois victimes qui ont témoigné lors des représentations sur sentence. Elle rendra sa sentence le 3 février prochain. En audio, le reportage de Marie-France Martel