Ajouter du vert à votre vie citadine!

Le jardinage urbain gagne de la popularité au fil des ans… Sa capacité à embellir notre extérieur tout comme ses atouts sur les plan de la santé, donnent certainement envie de s’y mettre aussi ce printemps!

Vous disposez d’un toit, d’un balcon ou d’une petite cour arrière, vous avez l’essentiel pour jardiner!

Commencer un potager est plus simple qu’on le croit. Suffit de suivre les étapes…

Bon jardinage!

L’emplacement est la clé!

Le choix du lieu est crucial dans la réussite de votre potager! L’endroit se doit d’être ensoleillé et doit comprendre un accès facile à l’eau. Il est recommandé (mais, pas obligatoire), de tester d’abord la qualité de votre sol pour choisir les espèces que vous y planterez.

La sélection des plants

Que souhaitez-vous faire pousser? Si vous en êtes à votre premier jardin, peut-être vaut-il mieux choisir des variétés résistantes et exigeant peu d’entretien. Ainsi, les carottes, concombres, haricots verts, oignons et tomates sont tout indiqués pour débuter.

Construire votre jardin

Avant que la nature fasse son œuvre d’elle-même, il vous faut bien sûr préparer une certaine structure qui accueillera la terre achetée dans un centre de jardinage. Si vous comptez jardiner sur votre balcon, il vous faudra, par exemple, prévoir un contenant adapté. Pour donner un coup de pouce additionnel à votre potager urbain, il est possible de se procurer des plans ayant déjà commencé à croître.

Les bons outils

Jardiner c’est le plaisir zen de se mettre les mains dans la terre… Avec les bons instruments! Toutefois, nul besoin de dépenser une fortune pour s’équiper convenablement. Un arrosoir, une bêche, un râteau, un sécateur, des gants et de vieilles chaussures constitueront un ensemble de départ parfait. Oh et, n’oubliez pas un chapeau à larges rebords pour les journées ensoleillés!

L’entretien

Chaque plant a ses propres besoins en termes d’arrosage, de coupe ou de luminosité. Assurez-vous d’accorder votre routine d’entretien avec ceux-ci. Finalement, n’oubliez pas de protéger votre potager des animaux au besoin… Et de lui rendre visite aussi souvent que possible!