STM

(98,5 FM) - Un chauffeur d'autobus de la Société de transports de Montréal a reçu un bel hommage de la part d'une étudiante de secondaire cinq qui prenait quotidiennement son autobus pour se rendre à son école.

La semaine dernière, une étudiante de secondaire cinq de l’école secondaire d’Anjou a publié un court texte sur la page «Spotted STM» dans lequel elle rend hommage au chauffeur de la ligne d’autobus #85 à Hochelaga.

Sans connaître son nom, elle écrit à quel point ce chauffeur l’a aidée à terminer ses études secondaires par ses mots quotidien d'encouragement.

Voici le message de la jeune fille :

Bon pour le moral

En entrevue avec Mathieu Beaumont, Guy Blais a confié être le chauffeur d’autobus en question. Il a été retracé par la journaliste de La Presse, Caroline Touzin, qui raconte cette histoire.

Chaque matin, lorsque les élèves de l’école secondaire d’Anjou montent à bord de son autobus, Guy Blais leur lance un petit mot positif afin de les encourager à terminer leur année scolaire.

«Les gens ont besoin de positif dans leur vie. Les élèves qui entrent dans mon autobus sont gentils et polis. Je pense qu’ils méritent d’être encouragés. J’ai deux enfants et ils aiment ça que je les encourage. Je ne verrais pas pourquoi je ne le dirais pas à mes clients non plus!»

Bachelier en communication avec une mineure en sciences politiques, Guy Blais ne se prédestinait pas à travailler comme chauffeur d'autobus. En fait, pendant de nombreuses années, il était fonctionnaire au gouvernement québécois.

Mais alors qu'il réalise que son boulot ne lui permet de se réaliser, il décide de changer d'emploi et postule à la STM où il travaille depuis deux ans.

«J’avais besoin d'un peu tout ce que le métier de chauffeur d’autobus m’amène, c’est-à-dire, être à l’extérieur, conduire, rencontrer des gens, écouter de la musique en travaillant.»