(Cogeco Nouvelles) - Il n'y aura pas de procès pour sept des coaccusés de l'opération Gravier à Mascouche.

Une entente de principe est intervenue entre les parties.

Les accusés faisaient face à divers chefs de fraude, de complot en vue de commettre une fraude, d'abus de confiance et d'usage de faux en lien avec un présumé stratagème de collusion qui aurait eu cours à Mascouche entre 2005 et 2012 dans l'octroi des contrats municipaux.

Quatre des sept coaccusés, dont l'ex-entrepreneur Normand Trudel et l'ex-directeur général de la Ville, Luc Tremblay, se sont engagés à plaider coupable vendredi prochain.

Des discussions se poursuivent entre la poursuite et la Défense afin que les autres accusés reconnaissent leur culpabilité vendredi.

Tous seront de retour en Cour, vendredi matin.