Photo : Facebook / Ashley Graham

Ashley Graham y va de révélations troublantes, mais malheureusement pas étonnantes.

La mannequin « taille + » Ashley Graham révèle avoir été victime de « body shaming » lors de relations passées.

En fait, celle qui est aujourd'hui un sex-symbol pour de nombreux admirateurs et de nombreuses admiratrices assure que certains de ses anciens prétendants l'ont tout bonnement laissé tomber parce qu'ils « avaient peur qu'elle soit trop grosse dans le futur ». Graham souhaite donc servir de modèle afin que d'autres jeunes femmes ne perdent pas espoir.

« Rien ne me surprend plus. J'ai vécu ce que certaines vivent. J'ai vécu avec les tourments des surnoms. J'ai vécu avec les tourments de copains qui m'ont laissé parce qu'ils avaient peur que je sois trop grosse dans le futur. C'est le même cycle, peu importe quoi. Tous les jeunes vont passer par les mêmes trucs. Je me lève parfois en pensant : Je suis la femme la plus grosse du monde. Mais, tout dépend de comment tu réagis. Je regarde dans le miroir et je m'affirme. Tu as du culot, tu es magnifique », lance avec panache Ashley Graham en entrevue avec le magazine People.

Graham croit par ailleurs que les femmes célèbres qui commencent à s'affirmer pour ce qu'elles sont et qui n'hésitent pas à parler de leurs défauts ou de la réalité du quotidien font largement avancer la cause des femmes et celle de la santé mentale de ces dernières.

ASHLEY GRAHAM: PREMIER MANNEQUIN TAILLE PLUS EN COUVERTURE DE SPORTS ILLUSTRATED

Photo 1 de 21

Sports Illustrated